Schéma de sélection

Depuis les années 1970, la Vosgienne a la chance de pouvoir utiliser l'insémination artificielle. C'est par ce biais que la race a pu être sauvée de l'extinction.

Depuis, c'est une sélection rigoureuse qui permet de proposer chaque année 2 à 3 nouveaux taureaux.

Schéma de Sélection

Une race se doit d'évoluer sans cesse, afin de maintenir une qualité et une variabilité de la population. C'est dans ce cadre qu'un schéma de sélection a été mis en place. Les orientations sont décidées par une commission d'éleveurs et en partenariat avec des techniciens spécialisés.

Tous les ans, une tournée « Mères à Taureaux » (MAT) est effectuée. Elle permet une présélection d’une soixantaine de femelles susceptibles d’être intéressantes pour l’évolution de la race. Puis une commission se réunit afin d’affiner le choix, et garde une vingtaine de vaches et une dizaine de génisses.

Ces femelles seront ensuite inséminées avec les meilleurs taureaux ou bien ceux offrant une combinaison génétique intéressante. Il faut prévoir d’offrir une gamme de taureaux à l’insémination assez large pour satisfaire les éleveurs sans avoir trop de consanguinité dans leurs troupeaux.

Suite à ces accouplements naîtrons en ferme une quinzaine de mâles. 8 à 10 d’entre eux entreront en station de contrôle individuel où l’on suivra : la vitesse de croissance, les aptitudes bouchères, la fonction sexuelle et l’appréciation morphologique.

La moitié de l’effectif entré en station sera récolté (production de 10 000 doses) et proposé en testage sur 40% des femelles inséminées.

Suite aux performances des filles, seuls 3 taureaux par an seront agréés et commercialisés.

Schéma de sélection